Nettoyer les plantes avant la consommation

Nettoyer les plantes avant la consommation

Nettoyer les plantes avant la consommation

Quels parasites risquons-nous de rencontrer et comment s’en protéger ? Les plantes sauvages que vous récoltez peuvent, selon l’endroit où vous les aurez récoltées et les fréquentations humaines et animales du lieu, véhiculer des agents pathogènes. Les plus embêtants sont l’échinocoque, la douve du foie ainsi que certaines bactéries.

Cycle de vie du parasite Echinococcus multilocularis responsable de l’échinococcose ou “maladie du renard”

Si vous souhaitez consommer vos plantes sauvages crues, selon les risques d’exposition du lieu de cueillette, il est possible d’ajuster le nettoyage nécessaire :

  • Le nettoyage basique consiste à utiliser du vinaigre blanc dilué au 1/9ème.
  • Pour désinfecter, j’utilise un mélange d’alcool alimentaire, dans l’idéal à 70 degrés, plus efficace que celui à 90 degrés et j’ajoute de l’huile essentielle d’origan compacte ou de clou de girofle par exemple, environ 10 gouttes pour 100 ml d’alcool. Ensuite, je fais tremper pendant 5 minutes les plantes dans de l’eau dans un saladier avec environ une cuillère à soupe du mélange, avant de les rincer à l’eau. Attention, cela n’élimine cependant pas tous les pathogènes.
  • En cas de doute sur une contamination par l’échinococcose ou la douve du foiefaire cuire vos plantes au moins 10 min à 60°C, 5 min à 80°C ou 1 min à 100°C.

Source : randonner-malin

Tous les commentaires

Laisser un commentaire