L’Île de Beauté, entre mer et montagne - Corse

L’Île de Beauté, entre mer et montagne - Corse

Pour changer de la montagneuse de la Corse du Nord au Sud, partez sur les chemins transversaux des bergers, entre mer et montagne. C’est plus court, plus facile et plus varié.

Un choix de plages, de petites criques ou de montagnes, dans le cadre préservé du parc naturel régional de la Corse. Les sentiers sont balisés en orange, sauf le sentier de la Transhumance, en violet. 

Itinéraires

- Le Mare e Monti Nord (10 jours) de Calenzana à Cargèse, traverse la Balagne en surplombant les réserves naturelles de Scandola et de Porto. Praticable toute l’année.

- Le sentier de la Transhumance (5 jours) de Calenzana à Corscia par Corte, suit l’itinéraire millénaire des bergers. À flanc de montagne par la Scala di Santa Regina et la Caprunale, sur la roche granitique du Niolo.

- Le Mare a Mare Nord (9-10 jours), de Moriani à Cargèse par Corte avec une variante Sud, s’étire au pied des plus hauts sommets. Dénivelés garantis pour sportifs, à faire de la mi-avril à novembre, suivant la météo.

- Le Mare a Mare Centre (7 jours) de Ghisonaccia à Porticcio, plus facile, ne demande qu’un passage à 1 500 m à la Bocca Laparo. Forêts, torrents, vignobles et vergers environnent les villages perchés.

- Le Mare e Monti sud (5 jours), de Porticcio à Propriano, révèle les rivages du Sud-Ouest corse où criques et caps sont gardés par les tours gênoises.

- Le Mare a Mare sud (5 jours), de Porto-Vecchio à Propriano, est fréquentable même en été, sous le couvert des forêts de l’Alta Rocca et du lac de l’Ospédale.

Source : Routard

Tous les commentaires

Laisser un commentaire