pourquoi le style militaire continue-t-il d'envahir la mode ?

pourquoi le style militaire continue-t-il d'envahir la mode ?

L’inspiration militaire est une tendance qui envahit de façon cyclique les fashion weeks. Elle signe son grand retour depuis très longtemps.

Dans les années 1960, Yves Saint Laurent crée son fameux caban nautique, inaugurant ainsi une longue série de vêtements directement inspirés du vestiaire militaire. Il sera ensuite suivi par Dries Van Noten, Balmain et Givenchy, entre autres. Les accessoires sont aussi touchés par cette vague : lunettes d'aviateur chez Gucci et toile « monogramouflage » de sacs créée par Takashi Murakami pour Louis Vuitton. En 2016, Donatella Versace imagine une collection entièrement camouflage, incluant des tenues de soirée. Le camouflage est une norme désormais, visible partout, sur des baskets Nike jusqu'à des collants pour enfants… Il fait partie intégrante de nos vestiaire. « Il y a aujourd'hui dans la rue plus de gens arborant un look militaire que de gens dans l'armée » indiquait déjà la journaliste Julia Reed dans The New York Times en 1998, citée dans l'ouvrage Le style militaire envahit la mode de Timothy Godbold à paraître chez Phaidon en mars. Les jeunes portent aujourd'hui des vestes de treillis alors que le service militaire était déjà supprimé quand ils sont nés. Si le port des vêtements militaires par des civils fut un temps le signe de protestation politique, que signifie-t-il aujourd'hui ?

Sacaï, Christian Dior, Balmain (printemps-été 2017)

La tenue de combat comme symbole d'affirmation individuelle

S'habiller en guerrière ou guerrier peut aussi être une manière de représenter le pouvoir, plus précisément son pouvoir individuel. Chez Dior, la nouvelle femme part en lutte pour le féminisme, chez Balmain pour l'acceptation d'elle-même. Le style militaire apporte de la prestance et du prestige à celui qui le porte. « Le vêtement militaire permet de jouer des ambiguïtés. La tenue de combat qui évoque la virilité, sert à l'affirmation de la féminité » explique Xavier Landrit. Le style militaire regorge de symboles. Et les designers misent sur ces images lorsqu'ils présentent des pièces kaki sur les podiums : archétype de la femme aventurière ou du soldat courageux. Utiliser la passementerie peut aussi être perçu comme une façon de s'auto-sacrer. En 1984, lors d'une rencontre avec le président Reagan, Michael Jackson arborait une veste bardée de franges, galons et rubans, symbole de son pouvoir de roi de la pop.

 Le vêtement militaire permet de jouer des ambiguïtés. La tenue de combat qui évoque la virilité, sert à l'affirmation de la féminité.

« Voir le pas cadencé du style militaire sur les podiums est troublant surtout en période de guerre » disait Suzy Menkes en 1996 dans The New York Times. Utiliser la symbolique militaire n'est jamais seulement purement esthétique car les références militaires ont toujours le pouvoir de provoquer. « Quand Beyoncé habille ses danseurs de cuir noir pour le Superbowl en 2016, elle créé la polémique car ces costumes rappellent beaucoup ceux des Black Panthers, parti politique controversé à la fin des années 1960 », écrit Colin Mcdowell dans « Le style militaire envahit la mode ». Ainsi, même si aujourd'hui, les origines militaires des vêtements civils sont parfois bien lointaines, le poids historique et symbolique du style militaire ne peut être effacé. Si les collections de l'été prochain contiennent autant de références militaires c'est sûrement parce qu'aujourd'hui les créateurs de mode s'inspirent de la réalité et l'actualité.

Comme des Garçons Shirt, Yohji Yamamoto (printemps-été 2017), Vetements (automne-hiver 2017)

Voir tous nos articles militaires sur le site

Source : i-d.vice.com

Tous les commentaires

Laisser un commentaire